Êtes-vous pour la légalisation de la marijuana?
Oui88%
Non9%
Je ne sais pas2%
Je ne préfère pas répondre1%
Participez et
répondez aux questions ! >
Suivez-Nous
La Marijuana / Culture

Culture

Depuis quelques années, la culture du cannabis à des fins médicales est devenue la plus lucrative de la Californie, surpassant celle du maïs, des fruits et du vin. Au Québec, près du quart de toute la production de cannabis (légale et illégale) se fait en intérieur, ce qui permet d’obtenir plusieurs récoltes par année sans subir les contraintes du climat.

Le cannabis s’adapte et pousse facilement dans différents climats. Cependant, le climat et les conditions de culture ont des effets sur la qualité et la quantité de fibres et de résine. Dans les climats chauds et secs, la plante produit une plus grande quantité de résine et une qualité de fibre médiocre. Dans les climats humides et doux, la quantité de résine est moindre, tandis que la fibre est plus solide et durable.

Dans les pays européens, en raison du climat doux et humide, le cannabis était utilisé pour sa richesse en fibres. On connaissait peu ses propriétés intoxicantes avant le 19e siècle. C’est l’importation du haschich de l’Inde et des pays arabes qui a permis aux pays européens de découvrir les autres utilisations du cannabis.

Les feuilles en fleur des plants de chanvre mâle et femelle mûrs sécrètent une résine qui est la source du THC, l’ingrédient qui produit l’effet intoxicant chez l’être humain. La puissance du cannabis varie selon sa teneur en THC. Sa plante comprend plusieurs variétés. La plus commune est le cannabis sativa, une variété touffue pouvant atteindre 6 mètres de hauteur. La consommation de ce cannabis produit un effet stimulant, bénéfique aux personnes dépressives et qui manquent d’énergie.

Autre variété courante : le cannabis indica. Haute d’environ 1 mètre, elle est en forme de pyramide et produit des quantités supérieures de résine. Son effet est calmant et sédatif : on l’utilise pour diminuer la douleur et l’anxiété.




Au Québec

Près du quart de toute la production de cannabis (légale et illégale) du Québec se fait à l’intérieur, selon les données de la Sûreté du Québec. La culture intérieure permet de faire plusieurs récoltes par an sans subir les contraintes du climat. Elle est plus discrète et peut se faire dans des immeubles résidentiels ou commerciaux. Toutefois, elle entraîne des coûts élevés, liés à l’équipement et à la consommation d’électricité. Ce type de culture comporte également des risques d’incendie et a des effets sur la qualité de l’air.

La culture extérieure est le type de culture le plus fréquent au Québec. Habituellement, la plantation se fait de mai à juillet, et la récolte, au début de l’automne. Cette culture se pratique dans différents lieux : terrains boisés, terres agricoles, terrains vacants et résidentiels. La récolte est soumise aux aléas du climat et pose le risque d’être détectée par les autorités.

Au Québec, le cannabis médical doit être produit par le patient, une personne désignée ayant une licence, ou Santé Canada. L’unique fournisseur de cannabis médical auprès du gouvernement canadien est Prairie Plant Systems. Cette entreprise située dans une mine désaffectée du Manitoba n’offre qu’une seule variété de marijuana. Ce produit est le seul qui indique la concentration de THC, une information utile pour contrôler le dosage. Toutefois, il n’est pas très populaire auprès des patients, notamment en raison de son procédé de fabrication.

Vidéo : La culture

Durée : 0:47 min.

Lieu : Hayfork, Californie

En Californie

Le cannabis médical est devenu une industrie majeure en Californie. Les médecins vendent les prescriptions, les cultivateurs et les revendeurs n’ont aucune restriction quant au prix de vente... Le marché du cannabis est donc régi selon la loi de l’offre et la demande. Depuis quelques années, la culture du cannabis médical est la plus lucrative de Californie, surpassant celle du maïs, des fruits et du vin. On estime qu’elle génère des revenus d’environ 14 milliards de dollars par année. Certains villages lui doivent un boom économique.

La culture du cannabis se fait surtout dans le nord de la Californie. Dans cet État, la loi limite le nombre de plants par cultivateur, et non la quantité totale récoltée. Le climat propice à la culture permet de développer des types de plantes plus productives. Il faut trois mois pour produire une plante mature et trois mois pour la préparer à la vente. Un seul plant peut rapporter 10 000 $ en vente de marijuana.

Commenter >